La Jurassienne. Paroles de Charles Keller, musique de Jacques Glady alias James Guillaume (1874)

jurassienne01 jurassienne02

Partitions présentées sur le site Jacques Turbin (Charles Keller) ou la révolution en chanson

Ouvrier, la faim te tord les entrailles
Et te fait le regard creux,
Toi qui, sans repos ni trêve, travailles
Pour le ventre des heureux.
Ta femme s’échine, et tes enfants maigres
Sont des vieillards à douze ans ;
Ton sort est plus dur que celui des nègres
Sous les fouets abrutissants.

Lire la suite

« La Marseillaise de la paix. » Chanson interprétée à l’orphelinat de Cempuis (1892)

Marseillaise

Texte de la Marseillaise de la paix conservé à la BnF et disponible sur Gallica

James Guillaume était proche de Paul Robin et ami de Ferdinand Buisson qui nomma ce dernier à la tête de l’orphelinat de Cempuis (Oise). Le texte original est de Martin Paschoud, pasteur pacifiste qui l’aurait écrite en 1882. La chanson est reprise dans l’Almanach de la paix en 1892, date à laquelle elle fut retravaillée et interprétée par les élèves du pédagogue anarchiste.

« De l’universelle patrie

Puisse venir le jour rêvé
De la paix, de la paix chérie
Le rameau sauveur est levé (bis)
On entendra vers les frontières
Les peuples se tendant les bras
Crier : il n’est plus de soldats !
Soyons unis, nous sommes frères.

Lire la suite