James Guillaume collégien

Le CIRA de Lausanne conserve dans son fonds « James Guillaume » quelques pièces d’archives dont un cahier manuscrit au titre suivant : « Poésies James Guillaume ».

Ce cahier comporte un poème daté du 14 septembre 1858 alors que Guillaume, âgé de 14 ans, est au collège :

Description de la 1ere classe

Dans une triste salle où règne le silence

s’élèvent fièrement quatre bancs vermoulus.

En entrant dans ce lieu, l’effroi de notre enfance,

L’ennui s’attache à vous et ne vous quitte plus.

Lire la suite

Lettre de James Guillaume à Gustave Jeanneret, datée du 4 octobre 1916

Dernière lettre de James Guillaume retrouvée dans les papiers de son ami Gustave Jeanneret (Fonds Gustave Jeanneret de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel). Ce texte fait partie d’un ensemble de 86 lettres écrites par Guillaume entre 1871 et 1916 (cote 35, personnalités diverses GN-GZ).

Lire la suite

« Une utopie. James Guillaume écrit à Ferd. Buisson » in La Bataille syndicaliste, jeudi 30 janvier 1913

Cette lettre publiée dans La Bataille syndicaliste dirigée par Pierre Monatte dont James Guillaume était proche, concerne un projet de loi présenté par son ami Ferdinand Buisson. James Guillaume participe ainsi à la polémique relative à l’unification scolaire.

Lire la suite

James Guillaume et Marie Goldsmith (1904-1916)

cimg5843Photographie de Marie Goldsmith (1873-1933) conservée aux AEN. Elle accompagnait une de ses lettres du 19 octobre 1916 cotée 55.21 avec la mention manuscrite suivante : « À notre ami James Guillaume. Souvenir affectueux. » Lire la suite

Le caractère de James Guillaume enfant (document non daté)

cimg3175Document conservé au AEN dans le fonds James Guillaume, sous la cote 10.7.

Il s’agit d’un bilan phrénologique, rédigé en anglais et donc antérieur à son départ de Londres en 1848 alors qu’il était âgé de 3 ans comme l’a rappelé Marc Vuilleumier dans l’introduction biographique de L’Internationale. Documents et souvenirs.

Lire la suite

Perpétuer la mémoire de James Guillaume (1916-1931)

Lucien Descaves s’était engagé à publier le troisième volume des Études révolutionnaires, de Guillaume dans l’hommage qu’il lui rendit dans les colonnes de La Bataille syndicaliste, d’où la présence de ces manuscrits dans les Papiers Descaves de l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam. 

Fritz Brupbacher s’était quant à lui chargé de la rédaction de la partie biographique du numéro hommage de La Vie ouvrière paru en 1914, pour les 70 ans de James Guillaume. Les papiers Brupbacher de l’IIHS contiennent de très nombreuses lettres de James Guillaume (1905-1916) mais aussi des pièces de correspondance avec des proches de ce dernier, qu’il s’agisse de sa fille Émilie Chaix, sa sœur Julie Guillaume ou encore son neveu Charles Guillaume (cote ARCH00118.249).

Le 24 novembre 1916, Gustave Jeanneret, ami très proche de Guillaume, écrit à Brupbacher une lettre part laquelle il le charge de la mission de perpétuer la mémoire de leur ami commun après la mort de celui-ci :

Lire la suite

Marc Vuilleumier, « James Guillaume. Sa vie, son œuvre », introduction de « L’Internationale. Documents et souvenirs (1864-1878) », 1980-1985

guillaume-1Marc Vuilleumier et les éditions Ivrea ont accepté que soit reproduite l’introduction que l’historien avait écrite en 1980 pour L’internationale. Documents et souvenirs (1864-1878) de James Guillaume (rééditée en 1985). Merci à Marianne Enckell qui a fourni le scan de cette introduction à partir de l’édition genevoise de 1980 chez Grounauer conservée au CIRA de Lausanne et rend ainsi possible cette mise en ligne.

Lire la suite

L’édition des procès-verbaux des comités d’instruction publique de la Révolution française, le grand œuvre de James Guillaume

cimg3234

Pièce conservée aux Archives de l’État de Neuchâtel, fonds James Guillaume, cote 30, celle-ci étant composée de 6 pièces liées à ses activités de secrétaire de la commission chargée de publier les documents relatifs à l’instruction publique pendant la Révolution française. Les documents officiels relatifs à cette commission sont conservés aux Archives nationales de France sous la cote F17-2922. Le dossier relatif à la publication proprement dite des procès-verbaux est le F17-17176, qu’il s’agisse de ceux de l’Assemblée législative, de la Convention nationale ou bien des tables analytiques restées inachevées.

Lire la suite