James Guillaume, « Droits et devoirs. La résistance à l’oppression » in La Bataille syndicaliste, 8 novembre 1912

Reproduction d’un extrait de la première page de La Bataille syndicaliste conservée à la BnF et numérisée sur Gallica.

Lire la suite

Les articles de James Guillaume dans « La Révolution française » d’Alphonse Aulard

Entre 1893 et 1911, James Guillaume a publié 36 textes dans la revue La Révolution française. Il est intéressant de voir l’organisation de cette production composée d’articles, de comptes-rendus ou bien de lettres adressées à la rédaction de la revue. La production historique de Guillaume est encadrée par sa participation à La revue pédagogique ainsi qu’aux périodiques La Vie ouvrière et La Bataille syndicaliste de Pierre Monatte (en 1910-1911).

Lire la suite

Marc Vuilleumier, « James Guillaume. Sa vie, son œuvre », introduction de « L’Internationale. Documents et souvenirs (1864-1878) », 1980-1985

guillaume-1Marc Vuilleumier et les éditions Ivrea ont accepté que soit reproduite l’introduction que l’historien avait écrite en 1980 pour L’internationale. Documents et souvenirs (1864-1878) de James Guillaume (rééditée en 1985). Merci à Marianne Enckell qui a fourni le scan de cette introduction à partir de l’édition genevoise de 1980 chez Grounauer conservée au CIRA de Lausanne et rend ainsi possible cette mise en ligne.

Lire la suite

L’édition des procès-verbaux des comités d’instruction publique de la Révolution française, le grand œuvre de James Guillaume

cimg3234

Pièce conservée aux Archives de l’État de Neuchâtel, fonds James Guillaume, cote 30, celle-ci étant composée de 6 pièces liées à ses activités de secrétaire de la commission chargée de publier les documents relatifs à l’instruction publique pendant la Révolution française. Les documents officiels relatifs à cette commission sont conservés aux Archives nationales de France sous la cote F17-2922. Le dossier relatif à la publication proprement dite des procès-verbaux est le F17-17176, qu’il s’agisse de ceux de l’Assemblée législative, de la Convention nationale ou bien des tables analytiques restées inachevées.

Lire la suite

James Guillaume, vulgarisateur de l’histoire de la Révolution française

capture-decran-2016-11-07-a-23-03-05Page d’introduction d’une manuscrit intitulé Causeries sur la Révolution française, conservé à l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam sous la cote ARCH00531.22. James Guillaume y explique qu’il ambitionne d’écrire une « Histoire populaire de la Révolution française ».

Lire la suite

James Guillaume, historien de l’Internationale (1903-1916)

internationale-1Couverture du premier volume de l’Internationale numérisée sur Archive.org.

À partir de 1903, le nombre d’articles publiés par James Guillaume dans la revue La Révolution française tend à diminuer. La période encadrée par la parution du tome V des Procès-verbaux du Comité d’instruction publique de la Convention nationale en 1904 et celle du sixième et dernier tome en 1907 se caractérise par une réorientation de l’activité historique de Guillaume. Il continua de travailler sur ce qu’il considérait comme son œuvre principale mais il se lance aussi à cette période dans son histoire de l’Internationale. James Guillaume mobilise alors la méthode historique acquise dans ses travaux sur l’histoire de l’école de la Révolution pour rédiger ce qui sera L’Internationale. Documents et souvenirs (1864-1878) dont le premier tome paraît justement en 1905.

Lire la suite

Guillaume explique à sa sœur son attachement à Paris (1900)

CIMG5072Retranscription d’une lettre adressée à Julie Guillaume le 14 mai 1900 et conservée aux AEN, fonds de la famille Georges-Emile Guillaume, cote I/6.

« J’avais eu envie d’abord de te répondre à lettre vue, pour te dire que ton projet était chimérique. Puis j’ai pensé qu’il valait mieux prendre le temps de la réflexion, et me bien tâter, afin que ma réponse te donnât ma pensée dûment mûrie. Et après ta nouvelle lettre de ce matin, je prends la plume.

Ma réponse est négative, je te le dis tout de suite. Mais en même temps, je tiens à te dire, pour commencer, que je te suis très reconnaissant de ton idée et de ton initiative ; et je te prie de remercier beaucoup de ma part mon ami David[1], à qui tu pourras communiquer ma lettre si tu veux, pour mieux lui expliquer la chose.

Mes motifs sont de deux sortes : il y a, d’abord, les raisons que j’ai de rester à Paris, et en second lieu, celles que j’ai pour ne pas me lancer dans une pareille tentative.

Lire la suite

James Guillaume et le souvenir de Pestalozzi dans les années 1890

CIMG4849Extrait d’une lettre adressée par James Guillaume à ses sœurs le 5 juillet 1890 conservée aux Archives de l’État de Neuchâtel, fonds de la famille Georges-Émile Guillaume, cote I/5). Il fait référence à l’inauguration d’une statue de Pestalozzi à Yverdon-les-Bains le 5 juillet 1890.

Lire la suite

James Guillaume et les distinctions honorifiques (1901-1907)

Gréard JG 1901Pièce conservée aux AEN, fonds Georges-Emile Guillaume, cote I/6. Ce dossier de correspondance contient pour l’année 1901 un petit dossier nommé par Guillaume lui-même « palmes académiques » et qui est constitué d’une enveloppe, de deux lettres reçues dont une d’Octave Gréard et de deux brouillons de lettres envoyées.

Lire la suite

James Guillaume, biographe de Pestalozzi

articleDP1

L’article « Pestalozzi » est publié dans la première partie du Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaireCette partie est d’après Guillaume lui-même la partie proprement « pédagogique », la plus originale, par opposition à la deuxième partie qualifiée « d’encyclopédie à l’usage des instituteurs. » La parution de l’article s’étend sur les livraisons numérotées 150 à 152 (juin-août 1885). Avec 75 pages sur 2 colonnes, l’article Pestalozzi est le plus long du Dictionnaire. En 1917; Ferdinand Buisson qualifie cet article de « plus importante des savantes monographies » rédigées par Guillaume dans le dictionnaire. Ce sont en fait 14 articles en rapport avec Pestalozzi qui peuvent lui être attribués avec certitude.

Lire la suite

Les Études révolutionnaires de James Guillaume

études révolutionnaires1

Page de couverture de la première série des Études révolutionnaires parue en 1908 et téléchargeable sur Archive.org. Il s’agit d’un recueil d’articles sur la Révolution française parus principalement dans la revue La Révolution française.

Lire la suite