La dernière correspondance entre James Guillaume et Ferdinand Buisson (1916)

Cahier conservé aux Archives de l’État de Neuchâtel (AEN).

Les AEN possèdent différentes pièces d’archives qu’il est fructueux de croiser pour comprendre la relation entre James Guillaume et Ferdinand Buisson, les deux étant unis par des liens d’amitié ainsi que par des liens professionnels depuis la rédaction du Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire.

Lire la suite

Lettre de James Guillaume à Gustave Jeanneret, datée du 4 octobre 1916

Dernière lettre de James Guillaume retrouvée dans les papiers de son ami Gustave Jeanneret (Fonds Gustave Jeanneret de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel). Ce texte fait partie d’un ensemble de 86 lettres écrites par Guillaume entre 1871 et 1916 (cote 35, personnalités diverses GN-GZ).

Lire la suite

James Guillaume, « Droits et devoirs. La résistance à l’oppression » in La Bataille syndicaliste, 8 novembre 1912

Reproduction d’un extrait de la première page de La Bataille syndicaliste conservée à la BnF et numérisée sur Gallica.

Lire la suite

« Une utopie. James Guillaume écrit à Ferd. Buisson » in La Bataille syndicaliste, jeudi 30 janvier 1913

Cette lettre publiée dans La Bataille syndicaliste dirigée par Pierre Monatte dont James Guillaume était proche, concerne un projet de loi présenté par son ami Ferdinand Buisson. James Guillaume participe ainsi à la polémique relative à l’unification scolaire.

Lire la suite

James Guillaume, auteur majeur du Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire

Ferdinand Buisson a rappelé à plusieurs reprises le rôle central joué par James Guillaume dans l’aventure éditoriale du Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire (1878-1887). Il fit appel à lui pour en être le secrétaire de rédaction et Guillaume assura l’essentiel de la direction à partir de la nomination de Buisson à la direction de l’instruction primaire en 1879. Buisson rend hommage au travail de Guillaume dans l’avertissement qui conclut le deuxième tome de la première partie du Dictionnaire (février 1887) :

« En terminant, j’ai un autre devoir de gratitude à remplir : c’est de reconnaître publiquement les inappréciables services dont le Dictionnaire est redevable au secrétaire de la rédaction, qui en a secondé d’abord, puis souvent dirigé en fait la publication depuis le jour où j’ai été appelé à des fonctions publiques qui ne laissent guère de loisirs. Tous nos collaborateurs savent avec quel soin scrupuleux, avec quelle étendue et quelle solidité de compétence, avec quelle infatigable vigilance M. J. Guillaume s’est acquitté de la tâche qu’il avait acceptée. Je suis heureux de lui rendre ici un témoignage auquel les éditeurs de cet ouvrage tiennent à s’associer. »

Lire la suite

Les articles de James Guillaume dans « La Révolution française » d’Alphonse Aulard

Entre 1893 et 1911, James Guillaume a publié 36 textes dans la revue La Révolution française. Il est intéressant de voir l’organisation de cette production composée d’articles, de comptes-rendus ou bien de lettres adressées à la rédaction de la revue. La production historique de Guillaume est encadrée par sa participation à La revue pédagogique ainsi qu’aux périodiques La Vie ouvrière et La Bataille syndicaliste de Pierre Monatte (en 1910-1911).

Lire la suite

La correspondance entre James Guillaume et Pierre Monatte (1907-1916)

James Guillaume et Pierre Monatte (1881-1960) ont correspondu dans le cadre de leur collaboration lors de la publication deux périodiques : La Vie ouvrière et La Bataille syndicaliste. James Guillaume a soutenu financièrement la création de La Vie ouvrière et faisait partie du « noyau » de ses principaux collaborateurs.

Lire la suite

Le numéro hommage de « La Vie ouvrière » pour les 70 ans de James Guillaume

vo106-couvertureJe remercie Marianne Enckell pour avoir autorisé la mise en ligne de la version numérisée par le CIRA du numéro 106 de La Vie Ouvrière daté du 20 février 1914.

Suivre ce lien pour télécharger l’intégralité du volume : vo-106_guillaume

Lire la suite

James Guillaume et Marie Goldsmith (1904-1916)

cimg5843Photographie de Marie Goldsmith (1873-1933) conservée aux AEN. Elle accompagnait une de ses lettres du 19 octobre 1916 cotée 55.21 avec la mention manuscrite suivante : « À notre ami James Guillaume. Souvenir affectueux. » Lire la suite

Le caractère de James Guillaume enfant (document non daté)

cimg3175Document conservé au AEN dans le fonds James Guillaume, sous la cote 10.7.

Il s’agit d’un bilan phrénologique, rédigé en anglais et donc antérieur à son départ de Londres en 1848 alors qu’il était âgé de 3 ans comme l’a rappelé Marc Vuilleumier dans l’introduction biographique de L’Internationale. Documents et souvenirs.

Lire la suite

Perpétuer la mémoire de James Guillaume (1916-1931)

Lucien Descaves s’était engagé à publier le troisième volume des Études révolutionnaires, de Guillaume dans l’hommage qu’il lui rendit dans les colonnes de La Bataille syndicaliste, d’où la présence de ces manuscrits dans les Papiers Descaves de l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam. 

Fritz Brupbacher s’était quant à lui chargé de la rédaction de la partie biographique du numéro hommage de La Vie ouvrière paru en 1914, pour les 70 ans de James Guillaume. Les papiers Brupbacher de l’IIHS contiennent de très nombreuses lettres de James Guillaume (1905-1916) mais aussi des pièces de correspondance avec des proches de ce dernier, qu’il s’agisse de sa fille Émilie Chaix, sa sœur Julie Guillaume ou encore son neveu Charles Guillaume (cote ARCH00118.249).

Le 24 novembre 1916, Gustave Jeanneret, ami très proche de Guillaume, écrit à Brupbacher une lettre part laquelle il le charge de la mission de perpétuer la mémoire de leur ami commun après la mort de celui-ci :

Lire la suite

James Guillaume et la mort d’Alfred Salabelle au front (La Bataille syndicaliste, 6 janvier 1915)

Reproduction d’un article de La Bataille syndicaliste (vendredi 6 janvier 1915) annonçant la mort d’Alfred Salabelle, militant ardéchois de l’École émancipée et collaborateur de La Bataille syndicaliste sur les questions éducatives.

salabellebs